Member Login  | English FrançaisItalianoDeutschEspañol

Print This

Dossiers / Oregon : le sauvignon blanc retrouve la belle place qu'il mérite
Agence Fleurie - Artisans en Communication Vin - Tourisme - Gourmandises

Difficile d'imaginer un autre endroit au monde où le sauvignon blanc était autrefois important, puis est tombé en désuétude, pour enfin revenir sur le devant de la scène. L'Orégon correspond à ce profil. Le Dr Paul White raconte les déboires, et le retour en grâce, du sauvignon dans cet État de la région Pacifique nord-ouest des États-Unis.

La production actuelle est certes confidentielle, mais le niveau qualitatif est très élevé. En effet, tous ceux qui connaissent les grands vins de Sancerre et de Pouilly sauront reconnaître immédiatement le potentiel qualitatif de l'Orégon.

L'histoire commence avec une petite leçon de géographie. La Bourgogne, l'Alsace et la vallée de la Loire ont pour point commun de chevaucher le 47ème parallèle.
""
Concours Mondial
du Sauvignon

La principale région viticole de l'Orégon, la Willamette Valley, se trouve à cheval sur le 45ème parallèle, comparée à la Californie qui, elle, se situe entre le 34ème et le 38ème. Malgré ce, une stricte comparaison numérique entre le 45° et le 47° ne tient pas compte d'un facteur qui vient compliquer les choses.

Les régions européennes subissent une influence climatique plutôt de type continental, tandis que le climat dans l'Orégon se caractérise par un temps humide et frais qui provient du Pacifique nord.   Cette influence maritime couplée à l'ensoleillement indirect apporté par l'été indien typique des régions du nord prolongent le cycle végétatif dans l'Orégon, sous un climat bien tempéré. Résultat ? Des vins exhalant des arômes exacerbés, une structure plus raffinée et une acidité naturelle plus élevée que l'on trouve habituellement dans les régions plus méridionales.

Des similitudes avec leurs homologues européens
Ajoutons à cela, quelques détails historiques. L'Orégon se singularise comme étant la première région viticole du Nouveau Monde à s'orienter résolument vers les cépages caractéristiques de l'Europe du Nord, pour les cultiver sous un climat frais du même acabit. Certains vignerons avant-gardistes ont écarté la Californie, considérant que le climat y était trop chaud, pour s'installer dans les années 1960 sur les terres vierges de l'Orégon. Ils y ont planté notamment du pinot noir.

Ayant bien observé des compagnons de route du pinot noir en Bourgogne, dans la Loire et en Alsace, ils ont également implanté du riesling, du pinot gris, du chardonnay et du sauvignon blanc. La climatologie particuli??re de l'Orégon, caractérisée par des précipitations élevées et des températures plus basses que supposé au départ, les a obligé à adopter des pratiques culturales employées traditionnellement dans des zones européennes à climat frais. Autrement, les raisins n'arrivaient pas à maturité optimale. D'emblée, les vins de l'Orégon ressemblaient à leurs homologues européens, à tous points de vue. Le décor étant ainsi planté, revenons à l'ascension du sauvignon blanc, suivi de son déclin puis de sa renaissance. Lire la suite...

Archives